Politiques universitaires

Soirées étudiantes : propositions ministérielles, accueil mitigé des organisations étudiantes

Publié le 8 mars 2011, Modifié le 9 mars 2011 Par Catherine Buyck

Comment limiter les dérives de certaines soirées étudiantes et week-ends d’intégration dans les grandes écoles et universités  ? Martine Daoust, rectrice de l'académie de Poitiers vient de rendre un rapport à Valérie Pécresse.

Rendre obligatoire la déclaration préalable des soirées en préfecture et en mairie, organiser des opérations de « testing » au cours des soirées pour vérifier la bonne application de la loi HPST (Hôpital, patients, santé, territoires) et enfin renforcer le volet prévention par la publication d'un guide...

...

 

ESPACE ABONNÉ
Identifiants oubliés ?

Articles liés